Comment faire vivre son blog ou son site Internet de psychologue ?

Posté le par Psyecran

Il existe de nombreuses plateformes pour suivre le trafic de votre site internet, il est important de pouvoir capter l’attention des visiteurs et de les inciter à suive l’actualité de votre site. Nul besoin de vous préciser que si un visiteur revient régulièrement sur votre site de psychologue, c’est que l’information qu’il y trouve lui semble pertinente et un visiteur satisfait est une plus-value importante en termes de trafic, car il sera susceptible d’entrer en contact avec vous pour prendre un rendez-vous ou il recommandera sûrement votre nom à son entourage. Je vais vous en parler plus loin, un visiteur satisfait peut également partager l'un de vos articles sur les réseaux sociaux.

Pour améliorer le trafic de votre site web, je vous propose de lister les 9 erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez faire revenir vos visiteurs sur votre site de psy.

Liste de 9 erreurs à ne pas commettre

#1. Ne pas répondre aux commentaires

Les commentaires sont la première source de contact entre vous et vos visiteurs. Si vous ne répondez pas aux internautes qui prennent le temps de vous laisser un commentaire, ils s’offusqueront sûrement du peu d’intérêt que vous leurs portez. Cela ne les encouragera pas à revenir car ils auront l’impression que leur avis ne compte pas à vos yeux. Répondez également aux mails que vous pourriez recevoir.

#2. Un template triste à mourir

Quand vous arrivez sur un site de psychologue, ce n’est pas l’information qu’il contient qui vous saute aux yeux en premier mais son design général. Un template clair et moderne qui mettra en valeur votre contenu et facilitera l’accès à l’information et permettra à vos visiteurs de gagner du temps dans leur recherche. Ils seront donc plus enclins à revenir en sachant qu’ils trouveront sans problème l’info convoitée. Les habitués remarqueront sans doute que j’ai appliqué ce précepte à Scene-Seo en éclaircissant le template du site qui faisait trop vieillot à mon goût. N’hésitez pas à me faire part de vos retours.

#3. Un langage adapté à votre cible

Un bon blogueur est un blogueur qui sait parler à sa cible. Sans être un pro de la rédaction pour le web, il est très important que le ton employé dans vos billets soit cohérent par rapport au public que vous souhaitez attirer sur votre Blog. Par exemple, si votre site s’adresse au débutant en SEO et que vous les bombardez directement de jargon technique, ils ne vont pas comprendre un traître monde ce qui se dit chez vous et ne reviendront pas.

#4. Un contenu en rapport avec vos titres

Ca peut paraître idiot dit comme ça, mais je vois souvent sur certains Blogs des articles au titre sensationnel, mais quand on commence à lire le billet, on se retrouve devant un texte complètement plat. Les internautes, comme tout le monde, n’aiment pas avoir l’impression d’être utilisé uniquement à des fins marketing ! Et du coup s’ils se sentent floués, ils sauront s’en souvenir au moment de revenir lire un de vos articles.

#5. Un contenu pour vos visiteurs, pas pour les moteurs

Vous voulez absolument paraître au sommet des SERP, donc vous créez un contenu sur-optimisé pour les moteurs de recherche. Grave erreur, d’une part car la sur-optimisation est désormais très mal vue par les moteurs de recherche, mais aussi par vos visiteurs qui détecteront tout de suite le manque de naturel de votre contenu. Et donc ils iront voir ailleurs pour de l’info de qualité.

#6. Une invasion de pub

Il est tout à fait légitime de vouloir se faire un peu d’argent avec son Blog. Mais attention à ne pas tomber dans l’excès. Pourrir vos pages de pub est une très mauvaise stratégie car d’une part cela réduirait l’efficacité de celles-ci (mieux vaut 2 pubs bien placées que 10 disséminées n’importe comment). D’autre part, vos visiteurs n’auront aucune envie de faire le tri entre l’info et la pub, ils iront voguer vers d’autres cieux et vous tomberez dans l’oubli.

#7. Un site rapide est un site agréable

Quand j’arrive sur un site, j’aime qu’il se charge rapidement. En effet rien de plus frustrant que de cliquer sur un lien qui nous semble intéressant et de se retrouver devant une page qui met des plombes à finir de charger. Déjà que c’était énervant à l’époque du 56k… A l’heure ou l’info arrive de plus en plus vite, il est indispensable que votre site soit optimisé dans son temps de chargement sinon vous dégoûterez même vos lecteurs les plus patients.

#8. Promouvoir des produits de mauvaise qualité

Si vous êtes amené à tester des produits sur votre site, faîtes en sorte de rester objectif sur leurs qualités et leurs défauts, même s’il s’agit d’articles rémunérés. Si un internaute venait à acheter un produit bas de gamme suite à vos recommandations, non seulement il vous fera mauvaise presse mais il est certain qu’il ne viendra plus solliciter votre avis car vous aurez perdu tout crédit à ses yeux.

#9. Du fake social

Les retweets, j’aime et +1 sont désormais au cœur de votre e-réputation. Certains petits malins se sont engouffrés dans la brèche en proposant pour quelques euros des centaines de nouveaux followers sur Twitter ou des Like à profusions sur Facebook. Ne vous laissez pas avoir par ces offres car si vos visiteurs s’aperçoivent de la supercherie (genre 1500 followers de plus en 24h), vous perdrez tout crédit à leurs yeux et ne reviendront pas suivre les conseils d’un «tricheur».

Vous l’avez compris, faire revenir vos visiteurs sur votre site internet de psychologue peut paraître une chose difficile, mais en adoptant des règles simples, notamment celle de rester le plus naturel possible, vos lecteurs vous feront de plus en plus confiance et garderont un œil sur vos publications. Gagner de nouveaux adeptes c’est bien, les fidéliser c’est une autre paire de manches !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché sur le site, mais nous pourrons vous répondre si nécessaire.


Proposer un article

Tags
site internetsite webpsy sitesite de psychologue

Déclaration Cnil : 1086105
©1two, tous droits réservés 2018. Screenshots par Robothumb.