Blog de la Vie
Blog de la Vie

Blog Sciences humaines

Les oreillettes intelligentes : Les petits nouveaux sur le marché de la traduction automatique

Posté le mercredi 11 avril 2018 par Manon Maletras

Langues et linguistique

Les oreillettes intelligentes : Les petits nouveaux sur le marché de la traduction automatique

Etre une entreprise avec 4 ans d’existence et devancer Google, impossible selon vous ? eh bien Waverly Labs l’a fait ! La jeune start-up new yorkaise a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de se faire un nom aussi grand que Google sur le marché, mais son aventure et sa success story envoient un signe d’espoir aux entrepreneurs talentueux et créatifs. Eh oui, la traduction automatique fait un énorme pas un avant avec ces toutes nouvelles oreillettes high-techs, mais des progrès restent à prévoir.

Que sont les sciences humaines ?

Les sciences humaines ou sociales sont un groupe de disciplines académiques consacrées à l’examen de la société. Cette branche de la science étudie la façon dont les gens interagissent et se comportent les uns avec les autres, se développent en tant que culture et influencent le monde.

En bref :

  • Les sciences sociales sont un groupe de disciplines académiques qui se concentrent sur la façon dont les individus se comportent au sein de la société.
  • Certaines études en sciences sociales comprennent l’anthropologie, la psychologie, les sciences politiques et l’économie.
  • Les carrières typiques dans les sciences sociales incluent le travail en tant qu’économiste, psychologue, travailleur social ou dans le droit, le gouvernement, les organisations à but non lucratif, ainsi que le travail dans le milieu universitaire.
  • Les carrières en travail social et en économie font partie des industries à la croissance la plus rapide dans de nombreux pays.
  • Les sciences sociales nous permettent de mieux comprendre comment créer des institutions plus inclusives et plus efficaces.

Comprendre les sciences sociales

Les sciences sociales permettent ou en tout cas essaient d’expliquer le fonctionnement de la société, en explorant tout, des déclencheurs de la croissance économique et des causes du chômage à ce qui rend les gens heureux. Ces informations sont vitales et peuvent être utilisées à de nombreuses fins. Entre autres choses, elles contribuent à façonner les stratégies des entreprises et les politiques gouvernementales.

Les sciences sociales en tant que domaine d’étude sont distinctes des sciences naturelles, qui couvrent des sujets tels que la physique, la biologie et la chimie. Les sciences sociales examinent les relations entre les individus et les sociétés, ainsi que le développement et le fonctionnement des sociétés, plutôt que d’étudier le monde physique. Ces disciplines universitaires s’appuient davantage sur l’interprétation et les méthodologies de recherche qualitative.

Les sciences sociales comprennent :

  • L’anthropologie ;
  • L’économie ;
  • La science politique ;
  • La sociologie ;
  • La psychologie sociale.

L’histoire est aussi parfois considérée comme une branche des sciences sociales, bien que de nombreux historiens considèrent souvent le sujet comme partageant des liens plus étroits avec les sciences humaines. Les sciences humaines et sociales étudient les êtres humains. Ce qui les sépare, c’est la technique appliquée : les humanités sont considérées comme plus philosophiques et moins scientifiques. Le droit, tout comme la géographie, a des liens aussi avec les sciences sociales.

Histoire des sciences sociales

Les origines des sciences sociales remontent aux anciens Grecs. La vie qu’ils ont menée ainsi que leurs premières études sur la nature humaine, l’état et la mortalité ont contribué à façonner la civilisation occidentale.

Les sciences sociales en tant que domaine d’étude universitaire se sont développées à partir du Siècle des Lumières (ou Siècle de la Raison), qui a prospéré pendant une grande partie du 18e siècle en Europe. Adam Smith, Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Emmanuel Kant, Denis Diderot et David Hume comptent parmi les grands intellectuels de l’époque qui ont jeté les bases de l’étude des sciences sociales en Occident.

Les individus ont entamé l’adoption d’une approche plus disciplinée pour quantifier leurs observations de la société et, au fil du temps, des aspects similaires de la société, tels que la psychologie et la linguistique, ont été séparés en domaines d’études uniques.

Psychologie

La psychologie est l’un des domaines des sciences sociales qui connaît la croissance la plus rapide. La psychologie a commencé comme domaine d’étude médical à la fin des années 1800. L’American Psychology Association (APA), par exemple, s’est formée en 1892 et comptait 26 membres. Le travail de Sigmund Freud tout au long du début du 20e siècle, y compris son livre historique L’Interprétation des rêves (1900), a contribué à introduire les théories de la psychologie dans le monde occidental. En 1952, la toute première édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux était publié.

Même dans le premier quart du 21e siècle, cependant, la psychologie a continué à connaître une croissance rapide. Selon le CDC, en 2019, 19,2% des adultes avaient reçu une forme de traitement de santé mentale au cours des 12 derniers mois, une augmentation étonnante par rapport à il y a seulement 20 ans. Bien que beaucoup utilisent encore la médecine psychiatrique pour traiter leurs problèmes de santé mentale, ces dernières années, de nombreuses personnes ont cherché des traitements alternatifs tels que la pleine conscience et le yoga en plus de la thérapie par la parole traditionnelle.

Économie

L’histoire de la pensée économique remonte aux philosophes de la Grèce antique tels que Aristote, Platon et Xénophon. Leurs travaux ont participé à jeter les bases de presque toutes les sciences sociales, y compris l’économie. Au fur et à mesure que les voyages devenaient plus faciles aux 15e et 18e siècles et que davantage de nations pouvaient participer au commerce international, l’école du mercantilisme s’est développée. Soudain, les actions économiques de nombreux pays ont été motivées par la conviction qu’un pays devait maximiser ses exportations et minimiser ses importations.

Cette école de pensée prédominante a été contestée par des écrivains tels qu’Adam Smith, communément appelé le père de l’économie moderne. Les idées de Smith, ainsi que celles de John Locke et Jean-Jacques Rousseau, ont promu l’idée d’une économie autorégulée et introduit le concept de ce que l’on appelle aujourd’hui l’économie classique. Le livre d’Adam Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, est encore étudié aujourd’hui et admiré par de nombreux politiciens.

Deux autres économistes importants qui ont façonné notre façon de penser le sujet aujourd’hui sont Karl Marx et John Maynard Keynes. Karl Marx a contesté le capitalisme en tant que modèle économique approprié en mettant l’accent sur la théorie de la valeur-travail. Alors que les idées de Marx ne sont en aucun cas largement approuvées par les politiciens d’aujourd’hui, sa critique du capitalisme a eu un impact énorme sur de nombreux penseurs.

En outre, l’école keynésienne d’économie est très populaire parmi les économistes d’aujourd’hui. L’économie keynésienne est considérée comme une théorie macro-économique « du côté de la demande » qui se concentre sur les changements de l’économie à court terme et a été la première à séparer l’étude du comportement économique et des marchés sur la base des incitations individuelles de l’étude de l’ensemble des variables et concepts économiques nationales.

Sciences sociales et affaires

Le sujet des sciences sociales – les relations, le comportement humain, les attitudes et la façon dont ces choses ont changé au fil du temps – est bien sûr une information utile à posséder pour toute entreprise prospère. Naturellement, le domaine des études sociales en économie est essentiel pour le secteur des affaires. En particulier, les économistes comportementaux, qui utilisent la psychologie pour analyser et prédire les processus de prise de décision économique des institutions et des individus, sont de plus en plus recherchés par certaines des plus grandes marques mondiales.

Cependant, même les concepts des sciences sociales tels que les sciences politiques, la démographie et la sociologie sont fréquemment appliqués dans de nombreux contextes commerciaux différents. Les domaines du marketing et de la publicité, par exemple, utilisent souvent les théories du comportement humain de ces domaines pour commercialiser plus efficacement leurs produits auprès des consommateurs.

Déclaration Cnil : 1086105
©1two, tous droits réservés 2022.