Guide : Enseignement et formation

Dans les programmes de formation des enseignants – et dans le développement professionnel continu – beaucoup de temps est consacré au « quoi » de l’enseignement – quels domaines devons-nous couvrir, de quelles ressources avons-nous besoin, etc. Le « comment » de l’enseignement bénéficie également d’une grande place : comment structurer une leçon, gérer des cours, évaluer pour apprendre, etc. Parfois, nous pouvons même poser la question du « pourquoi » – « dans quel but et à quelles fins enseignons-nous ? » Mais rarement, voire jamais, nous nous posons la question « qui » – qui est le soi qui enseigne ?

Le problème, c’est qu’il est impossible de répondre sérieusement au qui, quoi, pourquoi et comment de l’enseignement sans explorer la nature de l’enseignement lui-même.

Qu’est-ce que l’enseignement ?

L’enseignement est le processus qui consiste à répondre aux besoins, aux expériences et aux sentiments des gens, et à intervenir pour qu’ils apprennent des choses particulières et qu’ils aillent au-delà du donné.

Les interventions prennent généralement la forme d’un questionnement, d’une écoute, d’une information, d’une explication d’un phénomène, d’une démonstration d’une compétence ou d’un processus, d’un test de compréhension et de capacité, et de la facilitation d’activités d’apprentissage (telles que la prise de notes, la discussion, la rédaction de devoirs, les simulations et la pratique).

Dans la plupart des usages modernes, les mots « enseignement » et « enseignant » sont associés à la scolarité et aux écoles. Une façon d’aborder la question « Qu’est-ce qu’enseigner ? » est d’examiner ce que font ceux que l’on appelle les « enseignants », puis d’en dégager les principales qualités ou activités qui les distinguent des autres. Le problème est que toutes sortes de choses sont regroupées dans des descriptions de travail ou des rôles qui peuvent avoir peu de corrélation avec ce que nous pouvons raisonnablement appeler l’enseignement.

Une autre façon est de se diriger vers des dictionnaires et de rechercher à la fois les significations historiques du terme et comment il est utilisé dans le langage courant. Cela nous amène à des définitions telles que :

Transmettre des connaissances ou instruire (quelqu’un) sur la façon de faire quelque chose ;

Ou bien :

Amener (quelqu’un) à apprendre ou à comprendre quelque chose par exemple ou par expérience.

Comme on peut le voir à partir de ces définitions, nous pouvons dire que nous sommes tous des enseignants d’une manière ou d’une autre à un moment donné.

Favoriser l’apprentissage

Pour donner un sens à tout cela, il vaut la peine de se tourner vers ce que disent les philosophes de l’éducation : instruire quelqu’un consiste à lui apprendre à participer au processus qui rend possible l’établissement des connaissances.

L’apprentissage peut être défini comme l’activité ou le processus d’acquisition de connaissances ou de compétences en étudiant, en pratiquant, en étant enseigné ou en faisant l’expérience de quelque chose. L’apprentissage concerne ce que font les élèves, pas ce que nous faisons en tant qu’enseignants.

L’évaluation est définie comme l’acte de juger de la quantité d’apprentissage qui a eu lieu à la suite de l’apprentissage et de l’enseignement.

Sous-catégories

FORMULE PREMIUM

Adoptez une Formule Premium et voyez votre Site Internet s’afficher ICI, en tête de cette catégorie pour une meilleur visibilité. Inscrivez-vous ou connectez-vous et proposez votre Site.


InscriptionConnexion

Déclaration Cnil : 1086105
©1two, tous droits réservés 2022. Screenshots par Apercite.