Reconstitution de carrière : comment y voir plus clair ?

Posté le mardi 24 mars 2020 par Magali

Lorsque l'âge de la retraite est proche, il est temps de reconstituer sa carrière. Pourquoi est-ce si important ? Quels sont les documents qu'il faut intégrer dans son dossier retraite ? Comment procéder pour bénéficier en toute sérénité de ses droits à la retraite ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la reconstitution de carrière pour y voir plus clair.

Le passage de la vie active à la retraite est très délicat. Il est important de bien s'y préparer. Les salariés comme les indépendants doivent faire le point sur tous leurs droits à la retraite avant l'échéance. Ils peuvent se servir des informations que les régimes de retraite obligatoires (régimes de base et régimes complémentaires) leur transmettent durant leur carrière professionnelle. Mais, il faut que toutes les périodes d'activité soient effectivement prise en compte. Si elles ne le sont pas, cela peut impacter les droits à la retraite de l'assuré. Il faut donc prendre les précautions nécessaires pour éviter des situations délicates.

Quel est l'intérêt de reconstituer sa carrière avant la retraite ?

Il faut préparer sa retraite dès que l'on commence sa vie professionnelle. Depuis votre premier stage rémunéré ou votre premier petit emploi, vous cotisez aux régimes de retraite obligatoires.

Les caisses du régime général de la Sécurité Sociale ouvrent donc un compte à votre nom. Chaque année, ce compte est alimenté grâce aux déclarations annuelles que votre employeur transmet aux différentes caisses de retraite. Elles se basent alors sur votre relevé de carrière qu'elles ont à leur niveau pour liquider votre retraite le moment venu.

La reconstitution de carrière vous permet de corriger les éventuelles erreurs et oublis de votre caisse de retraite au regard des informations qu'elle détient sur vos périodes de cotisation. Pour qu'un assuré puisse aborder sa reconstitution de carrière sereinement, il lui faut faire appel à des spécialistes qui vont le conseiller sur la manière de vérifier que l'intégralité de sa carrière est bien prise en compte par sa caisse de Sécurité sociale ou ses caisses de retraite complémentaire. En cas d'anomalie, vous devez demander une régularisation avant la liquidation de votre retraite.

Comment faire les vérifications requises ?

L'assurance retraite transmet aux assurés certains documents qui récapitulent l'ensemble de leur carrière. Il s'agit des documents suivants :

  • Le relevé de carrière (relevé de situation individuelle) ;
  • L'estimation indicative globale (EIG) ;
  • Les relevés actualisés des points de retraites complémentaires Agirc-Arrco (pour les salariés et assimilés salariés).

Les caisses adressent le relevé de carrière aux assurés tous les 5 ans dès qu'ils ont 35 ans. Ce document retrace l'ensemble des droits que l'assuré a acquis dans les différents régimes de retraite obligatoires auxquels il a été affilié.

Quant à l'EIG, elle est également transmise à l'assuré tous les 5 ans, mais cette fois-ci à partir de 55 ans. Ce document comporte les mêmes informations que le relevé de situation individuelle, mais aussi une estimation de la future retraite.

Au lieu d'attendre tous les 5 ans pour recevoir ces documents, la loi vous permet d'en faire la demande à tout moment sur le site de l'assurance retraite. Il faut néanmoins avoir créé un compte au préalable sur la plateforme. Dès que vous avez les documents en votre possession, vous devez vérifier les points suivants, surtout si vous avez effectué différentes activités professionnelles :

  • Les périodes d'activité indépendante (ou les périodes d'activité salariée selon le cas) ;
  • Les trimestres acquis dans les régimes de base ;
  • Les points acquis dans les régimes complémentaires obligatoires ;
  • Les périodes de chômage, de maladie, de maternité ;
  • Les droits acquis en contrepartie des périodes d'inactivité justifiée.

Constituez votre dossier retraite

Que ce soit clair dans votre esprit ! Ce sera à vous de justifier ultérieurement, si nécessaire, votre parcours auprès des caisses de retraite. C'est pour cela que vous devez conserver toutes les preuves qui attestent de votre parcours professionnel : c'est la constitution du dossier retraite.

Il est conseillé de commencer à constituer ce dossier dès le début de sa carrière. Les principaux relevés d'activité que vous devez conserver sont :

  • Les bordereaux de cotisations aux différents régimes d'assurance retraite (pour les indépendants) ;
  • Les contrats de travail et les bulletins de salaire (pour les salariés) ;
  • Les attestations de Pôle emploi (justificatifs de chômage) ;
  • Les relevés d'indemnités journalières accordées par la sécurité sociale ;
  • Les attestations de versement d'allocations chômage ;
  • Les justificatifs des périodes d'inactivité (maladie, maternité, accident de travail...).

Certes, vos anciens employeurs peuvent toujours vous fournir ces documents à tout moment. Néanmoins, les obtenir au plus tôt et les ranger scrupuleusement vous évitera plusieurs démarches et de nombreux désagréments.

Comment faire corriger les erreurs et oublis si nécessaire ?

Comme vous vous en doutez, votre relevé de carrière n'est pas infaillible. Le document peut comporter des erreurs ou quelques omissions et plusieurs raisons peuvent justifier ces anomalies. Peut-être que l'un de vos anciens employeurs n'a pas envoyé des données vous concernant. Des "bugs" informatiques peuvent également être à l'origine des erreurs sur le relevé de carrière. Il peut aussi arriver que les informations reçues par les caisses soient simplement mal retranscrites. L'erreur est humaine, n'est-ce pas ?

Dans un cas ou l'autre, contactez votre caisse de retraite en ligne ou par écrit pour faire corriger les informations inexactes que vous avez relevées. Vous trouverez les coordonnées de la caisse en question sur votre relevé de carrière.

C'est à ce moment que votre dossier retraite vous sera d'une grande utilité. Sur la base des justificatifs que vous aurez transmis à vos caisses, elles régulariseront votre relevé de carrière dans les plus brefs délais.

Si vous n'avez pas les justificatifs requis, les caisses peuvent valider certaines de vos périodes d'activité sur présomption. Elles se réfèrent aux courriers échangés et aux témoignages des collègues de l'assuré. Cette démarche peut s'avérer vraiment longue. De plus, elle peut ne pas être fructueuse. C'est pour cela qu'il est important de prendre ses dispositions le plus tôt possible afin de prévenir tout litige.

En résumé, la reconstitution de carrière est d'une importance capitale pour tous les assurés. Que vous soyez chef d'entreprise indépendant, artisan ou commerçant, cette reconstitution vous permet de vous assurer que votre caisse de retraite n'a pas fait d'erreur sur votre relevé de carrière. C'est le dossier retraite qui permet de faire les rapprochements requis. Il sert également de référence pour demander et obtenir les corrections idoines, lorsque cela est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché sur le site, mais nous pourrons vous répondre si nécessaire.
Inutile de perdre votre temps à poster un commentaire dans le seul but de mettre un lien vers votre site. Les liens ne sont pas clickables, ne sont pas suivis par les moteurs de recherche et seront supprimés en un temps record.

Déclaration Cnil : 1086105
©1two, tous droits réservés 2020. Screenshots par Robothumb.