Blog de la Vie
Blog de la Vie

Tout sur le manga Dragon Ball

Posté le mercredi 04 mai 2022 par Damien

Tout comme une partie de l’humour, l’animation de la série originale de Dragon Ball commence à dater, même si c’est peut-être à prévoir étant donné qu’elle a maintenant plus de trois décennies. Les histoires explorées au cours des 153 épisodes de la série restent cependant très agréables, tout comme les personnages qui y figurent.

Dragon Ball

Lorsqu’il est combiné avec son innocence enfantine, l’immense pouvoir de Goku fait de lui un protagoniste incroyablement intrigant, tandis que des personnages comme Maître Roshi et Krilin offrent aux téléspectateurs à la fois humour et sagesse dans des mesures égales. Dragon Ball est également un peu plus ancré que ses nombreuses séries de suites, avec beaucoup plus d’accent mis sur les arts martiaux que sur les explosions de ki et les boules d’énergie.

Dragon Ball présente également de nombreux personnages clés que l’on retrouve dans les séries ultérieures et devrait donc intéresser ceux qui n’ont vu que Dragon Ball Z. En particulier, Krilin, Bulma et Tien jouent tous des rôles beaucoup plus importants qu’ils ne le feront plus tard, donc les fans de ces personnages feraient bien de voir la série. Bien sûr, il en va de même pour ceux qui découvrent la franchise, car c’est là que commence l’histoire épique d’Akira Toriyama.

Dans sa forme originale, Dragon Ball est un manga (bande dessinée japonaise) écrit et dessiné par Akira Toriyama de 1984 à 1995. Edité par Shueisha, l’un des trois plus grands éditeurs japonais, c’était la série la plus populaire du Weekly Shônen Jump, une bande dessinée anthologique de plus de 400 pages qui présente environ 20 feuilletons en cours par différents artistes.

Dragon Ball est essentiellement une histoire d’arts martiaux avec des éléments de science-fiction, de fantaisie et de comédie. Le héros, Goku, est un garçon à queue de singe (ou pas, dans la version live-action) qui est élevé dans les bois par un expert en arts martiaux. Bulma, une fille à la recherche des sept Dragon Balls magiques (un trésor qui peut exaucer n’importe quel souhait), découvre accidentellement l’innocent Goku et l’initie à la civilisation. Au cours de nombreuses aventures, Goku voyage à travers le monde, développe ses compétences de combat déjà prodigieuses et sauve le monde des combattants en arts martiaux maléfiques à plusieurs reprises.

La formule de base est ainsi faite : beaucoup d’arts martiaux, beaucoup de séquences d’entraînement, quelques blagues (souvent salaces). Que l’adversaire de Goku soit le grand roi démon Piccolo à la peau verte (son premier adversaire majeur, joué par James Marsters dans Dragonball Evolution), ou le mercenaire extraterrestre Vegeta (vraisemblablement le prochain en ligne pour la suite), ou la forme de vie artificielle Cell, ou la goutte rose magique ressemblant à un génie appelé Mister Boo, la structure est la même. De nouveaux méchants apparaissent et Goku doit les vaincre (autant par amour du bon combat que par désir de sauver la planète) ; s’il n’est pas assez fort, ou s’il perd le premier tour, il va au gymnase et revient lorsqu’il est assez fort pour avoir une chance de vaincre. Rincez et répétez cette formule pendant 14 pages par semaine sur une période de dix ans, et vous avez une série de romans graphiques en 42 volumes et 8 000 pages.

Cette formule Dragon Ball est devenue le modèle d’un manga shonen (garçons) à succès, inspirant des œuvres aussi méconnues que Yu-Gi-Oh! et Naruto. Mais cela n’a pas toujours été conçu comme une épopée, et s’il semble avoir beaucoup d’éléments originaux (tels que les cheveux bleus de Bulma, ou le bâton magique Nyoi-Bo avec lequel Goku se bat parfois, ou les Dragon Balls titulaires elles-mêmes, qui vraiment ne sont même pas si importantes dans le manga), c’est parce que la série a beaucoup changé au cours de ses 10 ans d’existence. Quand il a commencé Dragon Ball, Akira Toriyama était surtout connu pour son hit précédent, le manga comique scientifique fou de 1980-1984 Docteur Slump. Dragon Ball a également été conçu comme une comédie ou une comédie-aventure, bien que basée sur des films d’arts martiaux de Hong Kong plutôt que sur le genre de la science-fiction. Mais les lecteurs ont réagi plus aux éléments d’action qu’à la comédie, et donc, avec les conseils (ou la pression) de ses éditeurs, Toriyama a progressivement désaccentué les éléments d’humour (comme les animaux qui parlent, qui ne sont pas dans le film) et a souligné les combats et le mélodrame. Le combo à succès qui en a résulté a été transformé en anime, jeux vidéo et marchandises, et a fait du magazine Shônen Jump l’équivalent manga de DC et Marvel réunis ; à son apogée au début des années 90, avant que le marché des magazines n’entame son lent déclin mondial, il se vendait à 6,53 millions d’exemplaires par semaine. Quant à Dragon Ball, il a été classé numéro 3 de la série manga de tous les temps par l’Agence japonaise pour les Affaires culturelles.

L’anime a été traduit pour la première fois pour la syndication anglaise en 1995, bien qu’il ne soit pas devenu un succès jusqu’à ce qu’il commence à apparaître sur le bloc de programmation Toonami de Cartoon Network en 1998, où une censure moins intense a permis aux personnages de se battre vraiment comme dans la version japonaise originale. Le manga a été traduit par VIZ et imprimé en deux séries distinctes, Dragon Ball et Dragon Ball Z.

Vous aimerez aussi :

La grande excursion de Koro

Posté le dimanche 01 mai 2022 par GhibliJap

La grande excursion de Koro

Capitaine Flam

Posté le samedi 13 février 2021 par Izy Fly

Capitaine Flam

Cet article vous a-t-il plu ?

Pas encore noté
Propulsé par 1two Star Rating System.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché sur le site, mais nous pourrons vous répondre si nécessaire.

Inutile de perdre votre temps à poster un commentaire dans le seul but de mettre un lien vers votre site. Les liens ne sont pas clickables, ne sont pas suivis par les moteurs de recherche et seront supprimés en un temps record.


1 commentaire

Image Gravatar de Paul
Paul Posté le samedi 11 juin 2022 à 05:53:49
Ce manga / dessin animé représente toute mon enfance.

Déclaration Cnil : 1086105
©1two, tous droits réservés 2022.