Blog de la Vie
Blog de la Vie

Logements intergénérationnels : de quoi s’agit-il ?

Posté le jeudi 16 mars 2023 par Octave

La solitude peut avoir un impact sur la santé mentale et physique des personnes âgées. Au lieu de finir dans un EHPAD, la cohabitation intergénérationnelle solidaire est une solution qui peut offrir une meilleure qualité de vie aux seniors. En vivant avec une personne plus jeune, les papys et mamys peuvent bénéficier de compagnie, d’aide pratique ou encore d’un partage des frais de logement.

Cet article vous en apprend davantage sur le logement intergénérationnel. Découvrez les avantages qu’offre cette forme de cohabitation pour les seniors et les jeunes ainsi que les différentes formules qui existent.

Logements intergénérationnels : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le logement intergénérationnel chez une personne âgée ?

Le logement intergénérationnel chez une personne âgée est une forme de cohabitation solidaire qui consiste à partager son logement avec des jeunes. Il peut s’agir par exemple d’étudiants ou d’apprentis.

Le senior met donc une chambre de son domicile à la disposition du jeune, à titre gratuit ou moyennant un loyer modéré. En échange de cela, il peut bénéficier d’une présence rassurante ou d’un service. Cette pratique permet aussi bien de lutter contre l’isolement des seniors que de répondre aux besoins de logement de personnes ayant des revenus modestes.

Pour que cela fonctionne, le jeune devra donc s’engager à être présent régulièrement pour tenir compagnie et à aider ponctuellement pour les tâches quotidiennes. La cohabitation intergénérationnelle solidaire offre de nombreux avantages pour la personne âgée.

Quels sont les avantages du logement intergénérationnel chez une personne âgée ?

D’abord, la présence d’un jeune colocataire peut aider à combattre la solitude et l’isolement social. Il est à noter que ces phénomènes sont très souvent ressentis par les personnes âgées vivant seules.

De même, les jeunes peuvent apporter une aide pratique pour les tâches quotidiennes telles que les courses, les repas ou les tâches ménagères. Le senior peut donc se reposer ou économiser de l’argent qu’il pourrait dépenser pour bénéficier des services d’une femme de ménage.

Par ailleurs, la cohabitation intergénérationnelle solidaire peut permettre de partager les coûts de logement. Le locataire plus jeune peut, en effet, aider à réduire les charges de loyer, d’électricité et d’eau du senior. Le jeune locataire aura lui aussi des charges moins importantes que celles qu’il aurait s’il louait seul.

Pour finir, cette pratique peut offrir une occasion de partage d’expériences et de connaissances, créant ainsi une dynamique de mentorat informel. Le senior peut transmettre son savoir-faire et sa sagesse. Le jeune quant à lui peut apporter de nouvelles perspectives et des idées fraîches.

En somme, il s’agit d’une situation bénéfique à la fois pour les personnes âgées et pour les jeunes. Elle offre une solution pratique, sociale et économique pour un mode de vie plus solidaire.

Quelles sont les différentes formules du logement intergénérationnel ?

Plusieurs formules existent pour ce type de logement. En voici les trois principales :

L’hébergement gratuit en échange d’un engagement de présence

Cette formule consiste à proposer l’hébergement gratuit en échange d’un engagement de présence régulière du jeune chez la personne âgée. Cela a principalement pour objectif de permettre au senior de lutter contre l’isolement en bénéficiant d’une présence rassurante.

Le jeune locataire doit être présent chez le senior à l’heure du dîner à partir de 19 h, et ce, jusqu’au lendemain matin. Ce dernier peut bénéficier d’une soirée libre par semaine.

Le loyer modéré

Cette formule consiste à proposer un loyer modéré de l’ordre de 150 €, en dessous des coûts de l’immobilier pratiqués au niveau local. En échange, le senior bénéficie d’une présence ponctuelle rassurante. Cette formule permet aux jeunes ayant des revenus modestes de bénéficier d’un logement à prix abordable.

L’échange de services

Cette troisième formule consiste à échanger des services entre les cohabitants. Le jeune s’engage à aider ponctuellement le senior pour les tâches quotidiennes, en échange d’une gratuité d’hébergement ou d’un loyer modéré. On peut citer par exemple l’aide aux tâches ménagères, le soutien moral ou encore la garde d’enfants.

Quel est le profil du cohabitant ?

Si l’idée de la cohabitation intergénérationnelle solidaire vous intéresse, vous pourrez effectuer une recherche de logement solidaire, quelle que soit la région où vous habitez. Cela dit, avant de vous lancer, vous devez vous assurer d’avoir le bon profil :

  • être étudiant, stagiaire ou apprenti de moins de 30 ans ;
  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • parler correctement le français, si vous êtes un candidat international.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 4.67/5 (6 votes)
Propulsé par 1two Star Rating System.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas affiché sur le site, mais nous pourrons vous répondre si nécessaire.

Inutile de perdre votre temps à poster un commentaire dans le seul but de mettre un lien vers votre site. Les liens ne sont pas clickables, ne sont pas suivis par les moteurs de recherche et seront supprimés en un temps record.


Déclaration Cnil : 1086105
©1two, tous droits réservés 2024.